-A +A
Partager sur Facebook
ACTUALITÉS RÉGIONALES

ACTUALITÉS RÉGIONALES

Concours Innovation infirmière Banque nationale 2020

Le but de ce concours est de valoriser les initiatives des infirmières et infirmiers dans leur champ d’exercice afin de contribuer à la qualité des soins de la population tout en favorisant l’avancement de la profession infirmière. Cette année, l’ORIIM/L a reçu neuf dossiers de candidature pour le prix Innovation infirmière. En 2020, le projet gagnant de la région Montréal/Laval est celui du CIUSSS-du-Nord-de-l’Île-de-Montréal : « L’innovation au service des personnes âgées hospitalisées : un Profil AINÉES intelligent ». Bravo à l’équipe gagnante ! Voici un résumé du projet.

De gauche à droite : Nathalie Leblanc, conseillère en soins infirmiers, informatisation clinique; David Boutin, directeur des ressources technologiques et informationnelles; Adélaide de Melo, directrice des soins infirmiers; Manon Rolland, chef d'unité; Adélaide Blouin-Guindon,conseillère en soins infirmiers; Pierre Gagné, chef d’unité.

L’innovation au service des personnes âgées hospitalisées : un Profil AINÉES intelligent

Le profil AINÉES proposé dans le cadre de référence de l’Approche adaptée à la personne âgée (APA) en milieu hospitalier (MSSS, 2011) est un formulaire papier dont le questionnaire exhaustif ne répondait pas à nos besoins en milieu de soins aigus ultraspécialisés. L’équipe clinique de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM) du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS - NIM) avait le désir de faire différemment. Elle a inventé une solution technologique pour y consigner le profil AÎNÉES. Une plateforme Web : « Tableau de suivi clinique (TSC) » comprend déjà le plan de travail du préposé aux bénéficiaires (PAB), l’évaluation du risque de chutes et du risque de lésions de pression. Le profil AÎNÉES a été ajouté. Mais ce n’est qu’un simple outil de saisie de données, puisqu'il détecte les détériorations entre l’autonomie à la maison (profil habituel [PH]) et l’autonomie actuelle (évaluation quotidienne [EQ]) et génère une alerte clinique qui reste visible tant que le patient n’a pas retrouvé son niveau d’autonomie antérieur. L’outil suggère à l’infirmière et à l’infirmier de choisir des interventions et des directives et de les ajouter au plan de travail du PAB. Depuis septembre 2017, le personnel infirmer de toutes les unités de soins de l’HSCM, excluant les soins critiques et l’unité mère-enfant, utilise le Profil AINÉES informatisé

Il analyse les données inscrites et les alertes de l’infirmière ou de l’infirmier si l’usager a perdu de l’autonomie à la marche ou s’il présente des signes de délirium. C’est une avancée spectaculaire, car peu de dossiers cliniques informatisés en soins infirmiers offrent actuellement ce type de fonctionnalité avancée et intégrée.

L’infirmière ou l’infirmier travaille avec sa tablette électronique et saisit ses données directement au chevet du patient. C’est tout un changement de pratique ! Le profil AINÉES informatisé renforce le rôle d’évaluation du personnel infirmier par une prise en charge entière et l’émission de directives adaptées au besoin du patient. Le système génère des alertes provoquant une prise en charge précoce et optimale du patient et une détection rapide des signes de déclin fonctionnel, d’incontinence et de délirium et aussi une mise en place rapide d’actions permettant d’éviter les complications.

De plus, grâce au profil AINÉES informatisé, nous renforçons le rôle d’évaluation et de pivot des activités des soins du personnel infirmier, auprès de toute l’équipe de soins (infirmières et infirmiers auxiliaires et PAB formés en ce sens) et des professionnels gravitant autour du patient. Et ce, grâce à des questions du formulaire et à la convivialité de l’outil. Les services multidisciplinaires (physiothérapie, ergothérapie, nutrition, service social) ont défini leurs critères de consultation, à notre demande, afin d’uniformiser la pratique et éviter les demandes de consultation inappropriées.

Ce projet a des conséquences positives sur les personnes âgées hospitalisées. En comparant les 6 premiers mois d’utilisation de la plateforme aux 6 derniers mois, les usagers ont :

  • 23 % moins de perte d’autonomie à la marche lors de leur congé, par rapport au profil d’arrivée ;
  • 12 % moins de détérioration de la continence urinaire lors du congé, par rapport au profil d’arrivée ;
  • 35 % moins de perte de poids de 5 % et plus au cours de l’hospitalisation.

Ces données impressionnantes démontrent que le profil AINÉES informatisé soutient le jugement clinique de l’infirmière et le l’infirmier, détecte et prend en charge de façon précoce et efficace les complications chez la personne âgée hospitalisée.

Recherche

Mots clés

TD