-A +A
Partager sur Facebook
TÊTES D'AFFICHE

TÊTES D'AFFICHE

Portrait de la lauréate du prix Mentorat 2017 : JOHANNE BÉLISLE

Josée F. Breton
Johanne Bélisle

À l’aube de sa retraite, nous pouvons affirmer sans aucun doute que Johanne Bélisle, infirmière clinicienne au service de dépistage et de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang au Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval (CISSS), a eu une vie professionnelle bien remplie.

Une carrière dédiée aux clientèles les plus vulnérables
Depuis près de 20 ans, elle a travaillé avec beaucoup d’ouverture, de sensibilité et d’humanisme auprès des jeunes en difficulté, des utilisateurs de drogues, des travailleurs du sexe et de leurs clients, des personnes itinérantes, des ex-détenus et des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes. Elle a consacré de nombreuses années au mieux-être des populations vulnérables de Laval, s’assurant ainsi que les clientèles les plus marginalisées aient accès à des soins appropriés. Sa compréhension des besoins complexes des usagers qu’elle a rencontrés et accompagnés au fil de sa pratique lui a permis d’être très estimée de ces derniers.

Maintenir ses connaissances à jour
De plus, comme Johanne Bélisle est une vraie passionnée, elle a toujours eu le souci de maintenir ses connaissances à jour en participant annuellement aux symposiums sur le VIH/sida et sur les hépatites virales ainsi qu’à de nombreux webinaires et formations en lien avec les problèmes et diagnostics des clientèles qu’elle côtoie. En plus d’assister aux différentes formations pertinentes, elle était un membre actif du programme national de mentorat sur le VIH/sida. Ce programme vise la formation médicale continue destinée aux médecins, pharmaciens et infirmières du Québec qui sont appelés à donner des soins aux patients atteints du VIH/sida. 

Une professionnelle inspirante
Johanne Bélisle aura été un modèle pour quiconque a eu le privilège de la côtoyer. Son approche, son savoir-être et son savoir-faire ont fait d’elle un exemple à suivre. Nous aimerions tous avoir une infirmière comme elle pour prendre soin de nous, elle est professionnelle, à l’écoute, disponible, experte dans son domaine et toujours au fait des meilleures pratiques. Il faut aussi souligner sa volonté de transmettre ses connaissances et son savoir aux plus jeunes infirmières et à ses pairs. Elle a également créé de nombreux documents de référence pour faciliter le travail de ses collègues, des nouvelles infirmières et des étudiantes au baccalauréat qu’elle prenait plaisir à accompagner chaque session. Il n’y a aucun doute, le développement de la relève était au cœur de ses préoccupations.

Bref, l’influence positive de Johanne Bélisle auprès de sa clientèle, de ses collègues et des organismes communautaires avec lesquels elle a collaboré est évidente. Puisqu’elle prendra sa retraite au cours de l’été 2017, nous souhaitons la remercier pour le chemin parcouru, pour son appui, pour son dévouement et pour avoir agi à titre de modèle pour de nombreuses collègues. Nous garderons avec nous son héritage et nous le transmettrons à notre tour aux nouvelles collègues que nous croiserons. Nous profitons de l’occasion pour lui souhaiter une merveilleuse retraite remplie de beaux voyages et de beaux projets.

Merci pour tout, Johanne, tu vas nous manquer! Tu as su marquer nos parcours professionnels… et nos cœurs aussi!

Marie-Ève Scraire, inf., B. Sc. au SIDEP (Services intégrés de dépistage et de prévention du VIH/sida)
Mihaela Sincovici, inf., B. Sc. au SIDEP     
Sarah-Audrey Lapalme, inf., B. Sc. au SIDEP        

DENCIA JEAN-PAUL, LAURÉATE DE LA MÉDAILLE DU LIEUTENANT-GOUVERNEUR POUR LA JEUNESSE

dencia jean-paul
Dencia Jean-Paul, accompagnée
de l'honorable J. Michel Doyon,
lieutenant-gouverneur du Québec.

Dencia Jean-Paul est infirmière clinicienne formée au baccalauréat en sciences infirmières au cheminement Honor et à la maîtrise en sciences infirmières en administration des services infirmiers à l’Université de Montréal.

Afin de reconnaître ses diverses implications auprès de la relève infirmière, de la population étudiante et de personnes vulnérables, tant sur le campus de l’Université de Montréal que dans la communauté, ainsi que la résilience dont elle a su faire preuve tout au long de son parcours universitaire, Dencia Jean-Paul a reçu cette médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec. 

Ce prix a pour objet la reconnaissance de l’engagement bénévole, de la détermination et du dépassement de soi de Québécoises et de Québécois qui exercent ou qui ont exercé une influence positive au sein de leur communauté ou de la nation québécoise. 

Toutes nos félicitations, Dencia!

 

Recherche

Mots clés

TD